LA DUALITE

Laisser de la place à mes sensations, à mes perceptions, à mes intuitions. J’ai compris que quand je déroulais ce fil-là, quand je faisais confiance à ce truc-là, j’étais dans le juste. Et ce qui m’arrivait en face était juste. La réalité d’une peinture naît du rapport entre deux phénomènes, le bien et le mal. Ces notions sont un exemple de la dualité de mon esprit et de mon caractère d’artiste. Elles transparaissent dans certaines de mes peintures, la colère, la douceur, la passion, la haine, le chaud et le froid … La peinture est pour moi une intense nécessité, une manière immédiate, subtile, rythmée, élégante, généreuse, de m’exprimer. Grâce à elle, j’apprends à mieux me connaître, je scrute, je me rassure, j’étudie les multiples facettes de mon identité. Je décompose pour mieux recomposer. Nous ressentons à travers les sens, et chacun sait que le contenu de l’art est le sentiment.

Copyright © 2021 Estelle Bellin